L’industrie du transport routier : rétrospective de 2014

L’année 2014 a été, sans contredit, marquée par les extrêmes. Au début de cette année 2015, voici donc une rétrospective des hauts et des bas de 2014.

Le prix du carburant

Le prix du carburant a atteint une moyenne nationale maximale d’un peu plus de 4 $ par gallon pour chuter ensuite à 3,21 $ par gallon à la fin de l’année, un niveau que l’on n’avait plus vu depuis 2010, au sortir de la crise économique de 2008.

fuel graph 2014

 

Les volumes de fret

L’année a commencé fort : l’indice de fret de Transcore a atteint un niveau record jamais enregistré auparavant en avril, mais, en décembre 2014, est légèrement retombé en dessous de ses résultats de 2012 et de 2013.

Réglementation

  • En 2010, l’Environmental Protection Agency des É.‑U. et la National Highway Traffic Safety Administration ont annoncé l’adoption de normes conjointes en matière d’émissions de gaz à effets de serre et de normes d’efficacité énergétique pour les modèles de véhicules lourds et de poids moyen de 2014.
  • Après avoir adopté une position ferme vis-à-vis de la réglementation en matière d’horaires de travail, la FMCSA a, le 16 décembre 2014, suspendu l’application de l’article 49 CFR 395 concernant la réintroduction de la limite de 60 ou 70 heures que les conducteurs devaient respecter depuis le 1er juillet 2013.

 

Les événements qui ont fait manchette

  • La pénurie de conducteurs a été, de loin, l’événement le plus marquant de 2014. En raison de l’essor économique, associé au vieillissement et au départ à la retraite de la main-d’œuvre ainsi qu’à des règlements en matière d’horaires de travail qui ont entraîné une limitation de la capacité, tout le monde s’est retrouvé avec une cargaison trop importante par rapport au nombre de conducteurs disponibles.
  • Des événements météorologiques extrêmes : l’énorme tempête de verglas du début de l’année a fait obstacle aux transports et privé des milliers de personnes d’électricité. Puis, à la fin de 2014, l’importante tempête de neige qui a frappé la région de Buffalo a entraîné la fermeture de l’ensemble des grandes autoroutes en direction du Sud pendant plusieurs jours et causé un véritable désastre pour les transporteurs.
  • Étant donné que l’économie canadienne, fondée sur les ressources, dépend fortement des prix des produits de base, le dollar canadien a tranquillement baissé, parallèlement au prix du pétrole. L’année s’est ouverte sur un taux de change à 91 cents pour se terminer à 86 cents. Si cette tendance se maintient, elle affectera la balance commerciale et entraînera un accroissement du transport par camion vers les É.‑U.
  • La balance commerciale avec les É.‑U. a connu d’intenses soubresauts en raison, d’une part de l’évolution du dollar et, d’autre part, de la chute du prix du pétrole, ce qui a rendu la logistique totalement imprévisible.

Le dollar canadien

  • Étant donné que l’économie canadienne, fondée sur les ressources, dépend fortement des prix des produits de base, le dollar canadien a tranquillement baissé, parallèlement au prix du pétrole. L’année s’est ouverte sur un taux de change à 91 cents pour se terminer à 86 cents. Si cette tendance se maintient, elle affectera la balance commerciale et entraînera un accroissement du transport par camion vers les É.‑U.

La balance commerciale avec les É.‑U.

  • La balance commerciale avec les É.‑U. a connu d’intenses soubresauts en raison, d’une part de l’évolution du dollar et, d’autre part, de la chute du prix du pétrole, ce qui a rendu la logistique totalement imprévisible.

balance of trade

Perspectives pour 2015

Espérons que tout ira pour le mieux, mais bon nombre des problèmes à la source des incertitudes de l’industrie en 2014 se poseront à nouveau en 2015. La pénurie de conducteurs n’est pas près de se régler, le maintien à la baisse des prix du pétrole pourrait avoir d’importantes répercussions sur l’économie et les tendances en matière de fret, mais il est vrai aussi qu’un seul tumulte politique dans un pays producteur de pétrole pourrait faire grimper les prix du pétrole plus près des récents niveaux. De plus, comme le réchauffement climatique ne cesse de s’aggraver, la situation climatique ne peut que se détériorer.

Voilà les défis auxquels sont confrontés l’ensemble des intervenants de l’industrie en matière de logistique et de transport par camion. L’année 2015 marque le trentième anniversaire de XTL qui, depuis 1985, surmonte les hauts et les bas de l’industrie du transport. C’est pourquoi nous savons quelle attitude adopter face aux problèmes ainsi que lors des périodes d’incertitudes. Si vous avez besoin d’aide en matière de transport et de logistique, vous pouvez compter sur nous. Il vous suffit de communiquer avec nous pour bénéficier de nos années d’expérience.

 

Leave a Reply