Les dispositifs de consignation électroniques (ELD) et les heures de service (HDS) pourraient avoir d’importantes retombées sur la capacité de transport par camion

Au cas où vous ne le sauriez pas, la Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA) vient de publier sa règle finale concernant les ELD (parfois appelés EOBR ou AOBRD) et la conformité au règlement sur les heures de service.

Les transporteurs et les chauffeurs assujettis à cette règle doivent avoir installé et commencer à utiliser des ELD au plus tard aux dates suivantes :

  • le 18 décembre 2017 pour les transporteurs et les chauffeurs qui utilisent des registres papier ou des logiciels d’enregistrement;
  • le 16 décembre 2019 pour les transporteurs et les chauffeurs qui utilisent des AOBRD.

L’adoption des ELD par tous les intervenants de l’industrie est l’une des meilleures décisions qui ait été prise pour protéger les chauffeurs. En effet, les ELD permettent aux chauffeurs d’obtenir des informations essentielles concernant le nombre d’heures de travail qu’ils ont effectuées et le nombre d’heures qu’il leur reste à effectuer. Les employés du service des opérations ont également accès à toute l’information dont ils ont besoin pour dépêcher le bon chauffeur au bon moment : en quelques secondes, les employés du service des opérations obtiennent l’information sur l’emplacement des chauffeurs ainsi que sur le nombre d’heures dont dispose le chauffeur pour offrir le meilleur service possible. De plus, comme le chauffeur ne subit aucune pression de la part du service des opérations, il est soumis à un stress moindre, ce qui lui permet de bénéficier d’une meilleure qualité de vie. L’entreprise de camionnage peut également utiliser ces données pour réaliser des analyses de prestation et du temps de réaction. Les ELD rendent les choses beaucoup plus faciles pour tout le monde et aident les responsables de la planification à être plus précis.

Qu’est-ce qu’un ELD?

Un ELD est un dispositif de consignation électronique qui se synchronise avec le moteur d’un véhicule pour enregistrer automatiquement le temps de conduite, permettant ainsi de connaître plus précisément de nombre d’heures de service.

La nouvelle règle :

  • Spécifie les personnes concernées et celles qui ne le sont pas.
  • Prévoit les dispositions nécessaires pour la certification et l’enregistrement des ELD et la mention de ces dispositifs sur un site Web de la FMCSA.
  • Comprend des spécifications techniques visant à assurer la normalisation et la conformité des ELD.
  • Comprend un calendrier de mise en œuvre progressive afin de donner aux chauffeurs et aux transporteurs le temps de se conformer.
  • Comprend des dispositions pour aider à prévenir la falsification des données et le harcèlement des chauffeurs.
  • Crée des processus normalisés d’affichage et de transfert des données, ce qui permet de prouver plus facilement la conformité aux dispositions et de communiquer plus rapidement les registres des heures de service (RDHS) aux responsables de la sécurité.

Qu’est-ce qu’un AOBRD ou un EOBR?

AOBRD = Depuis les années 1980, la définition d’un dispositif d’enregistrement automatique de bord est la suivante : « un instrument électrique, électronique, électromécanique ou mécanique capable d’enregistrer précisément et automatiquement l’information liée au temps de service d’un chauffeur conformément à l’article §395.15.

EOBR = enregistreur électronique de bord

Ces deux termes servent essentiellement à décrire un ELD. Ce sont, cependant, d’anciens termes utilisés dans la législation précédente. Actuellement, terme le plus couramment utilisé est « ELD ». Les termes « consignation électronique » et « enregistrement électronique » sont des termes génériques qui désignent les AOBRD et les ELD.

Voici certains avantages des ELD :

  • Un ELD permet de diminuer le travail administratif du chauffeur et, comme on peut l’espérer, un peu de son temps de service.
  • Diminution du temps de planification : les transporteurs devraient, en effet, pouvoir connaître les heures de service des chauffeurs en temps réel.
  • Précision de l’information : grâce au ELD, les transporteurs devraient pouvoir simplifier, voire éliminer, la vérification des dossiers papier.
  • Exactitude : les ELD devraient donner lieu à une meilleure conformité et à une diminution des citations pour violation du fait qu’ils réduisent considérablement les risques d’erreurs administratives.
  • La charge sera répartie de façon très précise.
  • Le système est très facile à mettre en œuvre.

Voici certains des plus importants avantages des ELD pour l’industrie

La capacité de déjouer le système fait partie inhérente de tout système de suivi administratif. En effet, comme le montre bien les nombreuses citations émises pour non‑conformité aux HDS, tous les conducteurs de l’industrie ne respectent pas à 100 % leur carnet de bord. Certaines de ces citations peuvent être imputables à une erreur du chauffeur, mais bon nombre d’entre elles peuvent également être attribuées aux stratégies que certains chauffeurs adoptent pour consigner leur temps de travail de façon à conduire un plus grand nombre d’heures. Ce type de dérogation crée une situation inéquitable pour les entreprises et les chauffeurs qui se conforment au règlement sur les HDS. Les ELD devraient compliquer, voire rendre impossible, la tâche des chauffeurs qui tentent de déjouer le système. Nous espérons ainsi assister à un plus grand respect du règlement et, par conséquent, à une diminution des accidents au sein de notre industrie. Nous pourrions également constater un resserrement de la capacité si l’industrie élimine un grand nombre d’heures de conduite illégales du système, ce qui est une bonne chose! Cela exacerbera, cependant, la pénurie de chauffeurs existantes, car ces heures de conduite illégales devront alors être remplacées par des heures légales. Le salaire des chauffeurs, de même que les coûts du transport, risquent alors d’augmenter.

Sur une note plus positive, ce mandat devrait permettre d’empêcher 500 blessures et 26 décès par année et, également, de diminuer les dépenses administratives. On estime, en outre, que la mise en place des ELD permettra d’éviter des coûts réglementaires nets de plus d’un milliard de dollars dans l’ensemble de l’industrie.

Les mesures prises par XTL à cet égard

Tous les camions de XTL sont déjà équipés de ce système. Nous avons 400 camions dans l’ensemble du Canada.

Les chauffeurs propriétaires de leur camion qui travaillent pour nous n’utilisent pas encore les ELD. Le système est, toutefois, déjà installé dans leur camion, mais n’est pas encore actif. Cependant, le fonctionnement de TOUS les camions de notre flotte sera bientôt assujetti à un ELD. Ce n’est plus qu’une question de temps.

En vertu de la nouvelle politique de XTL, tous les chauffeurs qui se joignent à notre équipe doivent obligatoirement travailler avec un ELD, à l’exception des chauffeurs propriétaires de leur camion, qui ont jusqu’en décembre 2017 pour se conformer à cette obligation. XTL fait affaires avec 72 chauffeurs propriétaires de leur camion. La sécurité et la qualité du service demeurent, encore et toujours, notre priorité. Nous sommes là pour répondre à tous vos besoins de transport!

Leave a Reply