Category Archives: French Versions

2014 transport outlook

Perspectives réjouissantes pour 2014 : Le secteur des transports débute l’année par un boum

Volumes de fret

Les résultats annoncés par l’Ontario Trucking Association (OTA) laissent présager le début d’une année record pour l’industrie du transport : ce trimestre, 42 % des transporteurs ont enregistré une augmentation des volumes de fret transportés à l’intérieur de l’Ontario et près de la moitié (48 %) d’entre eux ont signalé que les volumes de fret vers les États-Unis et en provenance de nos voisins du Sud avaient également augmenté.

Parallèlement, TransCore Link Logistics, l’un des principaux fournisseurs de services d’appariement de fret, a annoncé que le début de l’année avait été marqué par des volumes de charge record sur leur réseau : par rapport à janvier 2013, les résultats enregistrés en janvier 2014 pour le volume des charges étaient de 47 % supérieurs, ceux des transports transfrontaliers de 65 % supérieurs et de ceux des cargaisons en provenance des É.-U. de 42 % supérieurs.

Prix

En dépit de cette augmentation des volumes de fret, les prix ne semblent pas avoir explosé. Ils affichent, cependant, une nette tendance à la hausse : selon l’OTA, 23 % des transporteurs ont enregistré des tarifs plus élevés durant le premier trimestre de 2014. Étant donné que l’industrie est confrontée à une crise de capacité depuis des années, ce résultat est surprenant. En effet, l’augmentation aurait, normalement, dû être beaucoup plus élevée. Cependant, au cours des prochains mois, la pression à la hausse se fera probablement de plus en plus sentir au fur et à mesure que le marché et la capacité se contracteront.

Coût du carburant

Les coûts du carburant diesel ont recommencé à grimper. Après une année à la baisse, le prix pratiqué sur les autoroutes est remonté au-dessus de la barre des 4 $ US par gallon. Si l’augmentation des volumes de fret est le signe d’une économie forte, la demande de diesel devrait normalement augmenter et entraîner une hausse des prix du carburant.

Perspectives

Au vu du regain économique et des résultats extrêmement positifs enregistrés par le secteur du transport durant le premier trimestre de 2014, il semblerait que l’industrie ait amorcé une année d’activité intense couronnée d’importants profits. L’augmentation des volumes de fret entraînera inévitablement une contraction de la capacité, ce qui permettra aux transporteurs de choisir des frets mieux payés, de pratiquer, ainsi, des tarifs en moyenne plus élevés et, en bout de ligne, de bénéficier de meilleures marges de profit.

XTL Transport

À XTL Transport, nous envisageons l’année 2014 avec enthousiasme; de plus, nous venons d’obtenir la 20e place au classement des 100 plus grands transporteurs du Canada de Today’s Trucking. Notre optimisme face à l’avenir nous incite d’autant plus à nous mettre au service de nos clients afin de livrer leurs biens de façon sécuritaire et économique dans les délais impartis. Cette année, si vous êtes confronté à une contraction de capacité et n’avez encore jamais fait appel à XTL, n’hésitez pas! Nous sommes là pour vous aider.

Les 10 principaux problèmes de communication entre les expéditeurs et les transporteurs

Durant mes nombreuses années de travail dans l’industrie des transports, j’ai fini par me rendre compte que les principaux problèmes liés au service en termes de coûts et/ou de respect des délais de ramassage et de livraison provenaient d’une mauvaise communication entre le transporteur et l’expéditeur. Voici les 10 principaux problèmes de communication courants qui affectent le service.

1.      La taille et le poids de la cargaison

Les transporteurs de chargements complets et de chargements partiels ont impérativement besoin de connaître la taille et le poids précis de la cargaison pour pouvoir s’assurer que le fret n’est pas trop volumineux, ne dépasse pas la capacité pondérale du camion et ne le déséquilibre pas. La planification d’une charge est une tâche ardue, particulièrement pour les transporteurs de chargements partiels, car un poids inexact peut invalider tout un plan d’expédition. Un seul  problème de communication concernant le poids/la taille de la cargaison peut affecter plusieurs clients.

2.      La mauvaise adresse

Une adresse erronée ou un changement d’adresse peut également affecter un envoi.  Il arrive que l’adresse postale du point de livraison communiquée au transporteur se situe à  plusieurs pâtés de maisons de l’entrepôt où la marchandise doit, en fait, être livrée. Le deuxième problème de communication en matière d’adresse se pose lorsqu’un expéditeur régulier change d’adresse et néglige d’en informer le transporteur ou ses fournisseurs. Le fait d’envoyer le transporteur à une ancienne adresse engendre non seulement des coûts supplémentaires pour toutes les parties, mais également des problèmes de livraison si le chauffeur n’a plus le temps de se rendre à la nouvelle adresse.

3.      Le transport de matières dangereuses

Les problèmes de communication liés à un envoi de matières dangereuses pourraient avoir, à eux seuls, une liste des 10 problèmes les plus graves! Il est, en effet, primordial, de communiquer au transporteur les bonnes informations sur ce type de chargement avant le ramassage. Pour pouvoir ramasser le chargement, le chauffeur doit posséder une formation en matière de substances dangereuses et le transporteur doit tout particulièrement s’assurer que le chauffeur est bel et bien affecté à l’envoi. Dans le cas d’un chargement partiel, il ne peut pas être mélangé à certaines autres classes de matières dangereuses, ni à d’autres biens. C’est pourquoi il est important que le transporteur soit informé de la classe de la cargaison avant le ramassage.

4.      Les exigences en matière de température

Les exigences en matière de température sont un autre domaine où les problèmes de communication sont légion. En effet, « chauffé », « protéger du froid », « conserver à une température supérieure à 10oC » et « conserver entre 10 et 15 degrés » signifient des choses totalement différentes pour un transporteur. Il se peut qu’un équipement différent doive être utilisé dans chaque cas; de plus, ces exigences peuvent également avoir des conséquences sur les autres biens que les transporteurs de chargements partiels peuvent envoyer avec un produit particulier. Veillez donc à informer votre transporteur avec précision des exigences liées à la température de façon à ce qu’il puisse planifier adéquatement le ramassage de votre chargement.

5.      La valeur

Il arrive fréquemment que les expéditeurs ne tiennent pas compte de la valeur d’un envoi qu’ils soumettent à un transporteur. Cependant, si votre chargement est évalué à plus de 2 $ la livre, il se peut que le transporteur réfléchisse à deux fois avant de l’accepter. En effet, le transport de biens de grande valeur représente un risque élevé pour les transporteurs. C’est pourquoi, si la valeur de votre cargaison est importante, vous devez, au préalable, en informer le transporteur.

6.      Les installations de transbordement et de ramassage/livraison

En règle générale, les transporteurs s’attendent à trouver des installations de transbordement adaptées à la taille de leur camion de façon à pouvoir charger et décharger aisément la cargaison. Si vous ne disposez pas d’installations de ramassage ou de livraison, le transporteur a besoin de le savoir. Il se peut, alors, que votre envoi doive être relivré à l’aide d’un camion plate-forme ou d’un camion porteur équipé d’un hayon élévateur.

7.      Les pratiques de chargement et de déchargement

Si vous utilisez un procédé de marchandise en mouvement et non pas des remorques sans tracteur, le transporteur doit en être informé à l’avance. En effet, dans de nombreux cas, il peut ne pas être possible de trouver une remorque vacante à court préavis. En outre, le temps de chargement est également un facteur clé qui doit être communiqué à l’avance au transporteur. En effet, un long temps de chargement/d’attente avant le chargement risque d’empiéter sur les heures de conduite restantes d’un chauffeur et de donner lieu au retard d’un jour de votre fret du fait que, légalement, le chauffeur n’est pas de service.

8.      Le temps de transit

Le temps de transit requis est une information importante, car elle permet au transporteur de déterminer s’il convient d’envoyer un chauffeur au début ou à la fin de son quart de travail. Il se peut également que le transporteur doive affecter une équipe de chauffeurs pour respecter les exigences liées à la livraison. Dans certains cas, il peut ne pas être possible de respecter le temps de transit en se conformant à la limite de vitesse et à la réglementation en matière d’heures de service.

9.     L’information douanière

Il est essentiel de remplir correctement les documents administratifs douaniers et d’y indiquer le nom du représentant des douanes et de l’agent de compensation chargé du dédouanement ainsi que le point de passage frontalier, de façon à éviter le retard des cargaisons envoyées au‑delà de la frontière.

10.    Rendez-vous vs. pratique du « premier arrivé, premier servi »

Le transporteur peut ne pas se rendre compte de la nécessité de fixer un rendez-vous, ou ne pas avoir le temps d’attendre en file pour être chargé. C’est pourquoi il convient de l’informer de l’heure du chargement de façon à ce qu’il puisse planifier son horaire en conséquence.

Mythe : Les transporteurs haussent leurs tarifs pour accroître leurs bénéfices – FAUX!

Une récente étude du Conference Board du Canada intitulée « We Have Been There Before » a conclu que, depuis la déréglementation générale intervenue en 1987, l’industrie du transport a absorbé des augmentations de coûts et transmis la majorité de ses gains de productivité aux expéditeurs.

Voici certaines des principales conclusions de l’étude :

De 1986 à 2003, la productivité totale des facteurs (PTF) de l’industrie du transport routier a connu une augmentation annuelle moyenne de 1,7 pourcent, alors que les coûts en termes nominaux ont affiché une augmentation annuelle moyenne de seulement 0,8 pourcent et que les prix en termes réels ont chuté. Cet ajustement s’est produit en dépit de l’augmentation annuelle moyenne de 2,6 pourcent du prix des intrants (main‑d’œuvre, carburant, capital, etc.).

En d’autres termes, 87 pourcent des gains de productivité ont été utilisés pour maintenir à la baisse le prix des extrants face à l’augmentation des coûts du carburant, du capital, de la main-d’œuvre, et autres, et non pas pour accroître les profits.

Cette étude dépeint une réalité dont la majorité  des gens qui travaillent dans l’industrie des transports ont pleinement conscience : le transport routier est une industrie hautement compétitive où la survie dépend des gains de productivité et de la compétitivité des prix. En règle générale, toute augmentation de prix transmise aux clients est absolument nécessaire et reflète une augmentation du prix des intrants. En outre, et c’est également la conclusion de cette étude, la majorité de l’ensemble des gains de productivité sert à compenser l’augmentation du prix des intrants, soit le carburant, la main‑d’œuvre et les assurances, encourue par les transporteurs.

Ce que vous pouvez faire pour favoriser la baisse des coûts du transport

Bon nombre d’expéditeurs pensent que plus le volume transporté est élevé, plus le tarif sera bas. Bien que cela soit, dans une certaine mesure, vrai, il y a une limite à cette logique. Il suffit de réfléchir un peu : allez du point A au point B et additionnez le temps que cela vous prend, l’usure au mile, le coût du carburant, etc. Faites cela cent fois et voyez si vos coûts diminuent. Ils ne diminuent pas. Pour abaisser vos coûts, la seule chose que vous pouvez faire est de travailler en collaboration avec votre fournisseur de transport pour éliminer des coûts du système. Voici quelques domaines dans lesquels il est possible de le faire :

Le temps d’attente

Tout temps que le transporteur passe à attendre avant le chargement et le déchargement est du temps qui n’est pas utilisé à des fins productives, donc du temps perdu. Prenez des mesures pour diminuer le temps d’attente dans vos installations. Faites rentrer et sortir les camions rapidement. De nombreux expéditeurs ont, par exemple, mis en place des systèmes de nomination et/ou une politique du « premier arrivé, premier servi ». Bien que ni l’un, ni l’autre ne constituent des solutions parfaites, l’important est de faire en sorte que le temps d’attente moyen des transporteurs soit le plus court possible, car, en bout de ligne, tout temps improductif pour le transporteur se retrouvera, d’une façon ou d’une autre, sur votre facture.

Frais accessoires modérés

Bon nombre d’expéditeurs essaient d’éliminer les frais accessoires ou de les diminuer de façon irréaliste. Or, des frais accessoires inexistants ou démesurément bas constituent un risque pour le transporteur. En effet, la marge de profit d’un transporteur est mince et des coûts inattendus non compensés peuvent porter un coup fatal à sa rentabilité. C’est pourquoi un transporteur doit augmenter ses tarifs de base pour compenser le « facteur d’incertitude ». Discutez avec vos transporteurs et négociez avec eux des frais accessoires équitables qui leur permettront de facturer leur transport de ligne de façon économique.

Soyez un expéditeur de choix

Les meilleurs chauffeurs ont souvent la priorité pour choisir les charges qu’ils souhaitent prendre. Ces chauffeurs, qui sont aussi les plus expérimentés, sont les plus économiques : ils connaissent la paperasserie, les itinéraires et la façon de conduire la plus efficace. Si ces chauffeurs aiment venir prendre des cargaisons et en livrer chez vous, alors vous devenez un expéditeur de choix. Ce sera le cas si :

  • Vous les faites rentrer et sortir rapidement
  • Vous rendez la salle d’attente confortable
  • Vous mettez des installations sanitaires à leur disposition
  • Vous faites preuve de courtoisie et de politesse à leur égard

Payez à temps

Il est essentiel de payer les transporteurs à temps pour leur éviter tout problème de liquidités. Le camionnage est un domaine où l’argent comptant circule beaucoup : bon nombre des coûts, tels que la main‑d’œuvre et le carburant, sont payés immédiatement, alors que le revenu du transporteur est versé bien plus tard. Si vous faites affaires avec une compagnie de paiement de transport, assurez-vous qu’elle est équitable, car il arrive souvent que ces compagnies tirent leur profit de l’intérêt qu’elles gagnent sur votre argent en payant vos transporteurs bien après que vous les avez payées. Pour ce faire, elles appliquent des règles de paiement strictes ou refusent des factures qui sont souvent retournées à l’expéditeur et ne sont pas réglées pendant des mois. Et si vous ne prenez pas les mesures nécessaires pour faciliter le processus de paiement, ces coûts finiront immanquablement par se répercuter sur votre facture.

En conclusion, les expéditeurs jouent un rôle important dans l’établissement des coûts du transport et leurs politiques et procédures influent énormément sur les tarifs d’expédition. Les marges de vos transporteurs sont minces et la compétitivité du marché les contraint à grappiller toute économie et tout gain de productivité. C’est pourquoi il est essentiel de collaborer avec eux pour trouver des idées et modifier les politiques inadéquates afin de diminuer ou de compenser l’augmentation des coûts du transport.

 

 

Sauvez la planète, un kilomètre à la fois, avec SmartWay

Saviez-vous que vous pouviez contribuer à la préservation de l’environnement en choisissant la bonne entreprise de camionnage?

smartway carrierEt pourtant, c’est le cas! Les transporteurs qui font partie du programme SmartWay sont salués pour les efforts qu’ils consentent en vue de diminuer les émissions de carbone de leurs parcs en réalisant des économies d’essence et en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre, émissions qui, on le pense, contribuent au réchauffement planétaire.

Qu’est-ce que le programme SmartWay ?

SmartWay est un programme de l’Environmental Protection Agency des États‑Unis soutenu par l’initiative Écoflotte de Ressources naturelles Canada. Sa mission est d’aider les entreprises de camionnage à cataloguer et à estimer l’empreinte carbone de leur parc de véhicules, puis à élaborer un plan pour diminuer leurs émissions. Étant donné que SmartWay est un programme volontaire, ses partenaires sont uniquement des organismes qui font réellement tout leur possible pour réduire leur impact environnemental.

On estime que, depuis son lancement, en 2004, le programme a permis d’économiser plus de 65 millions de barils de pétrole, soit l’équivalent de l’essence consommée par 5 millions de voitures pendant une année.

Ce que vous pouvez faire

Vous pouvez soutenir le programme SmartWay et contribuer à la protection de l’environnement de deux façons. La première est de vous joindre au programme SmartWay. En effet, lorsque vous expédiez vos produits, vous pouvez mesurer l’empreinte carbone de vos activités de transport et choisir le transporteur avec lequel vous voulez faire affaires.  Vous pouvez également diminuer votre impact en pratiquant une politique d’élimination sur vos installations de transbordement. La deuxième est de choisir plus souvent des entreprises de camionnage SmartWay. Il s’agit-là, en fait, du principe de base du programme SmartWay : lorsqu’ils ont le choix, les expéditeurs  décident de faire affaires avec des entreprises de transport qui prennent les mesures nécessaires pour protéger l’environnement et diminuer leur empreinte carbone.

Plus de 3 000 sociétés privées et de nombreuses entreprises Fortune 500 font déjà partie du programme SmartWay.

XTL est un partenaire de SmartWay

XTL est un partenaire de SmartWay : nous nous efforçons de diminuer sans cesse nos émissions de carbone par l’intermédiaire de ce programme. C’est pourquoi, lorsque vous choisissez XTL, vous contribuez également à l’atteinte des objectifs du programme SmartWay.

Pour en savoir davantage sur le programme SmartWay et la façon dont XTL peut vous aider dans toutes vos activités de transport, n’hésitez pas à  communiquer avec nous.

En hiver, les entreprises de camionnage canadiennes offrent des services de transport avec chauffage fiables

Heated Service TruckingLes services de transport avec chauffage et les services de transport avec protection contre la congélation : quelle est la différence?

Bon nombre d’entreprises de camionnage canadiennes offrent des services de transport avec chauffage et des services de transport avec protection contre la congélation. Les services de transport avec chauffage consistent à acheminer un chargement dans une remorque équipée d’un système de contrôle de la température et à y maintenir une température spécifique durant tout le trajet.  Ils peuvent également consister à acheminer un chargement dans une remorque régulière équipée d’un radiateur portable. Il est important de bien comprendre la différence entre ces deux types de service : une remorque équipée d’un système de contrôle de la température permet de maintenir une température spécifique, tandis qu’un radiateur portable permet uniquement de faire augmenter la température à l’intérieur de la remorque. Une remorque équipée d’un chauffage portable ne garantit aucunement le maintien d’une température spécifique et, lorsque la température extérieure est extrêmement basse, ne peut pas empêcher dans tous les cas les produits sensibles à la température de geler.

Les services de protection contre la congélation peuvent également se présenter sous différentes formes. On peut considérer qu’une remorque régulière équipée d’un radiateur portable permet d’offrir un « service de protection contre la congélation ».  Bon nombre de transporteurs, surtout aux États‑Unis, et plus particulièrement ceux qui assurent l’expédition de convois avec chargement partiel, offrent un « service de protection contre la congélation ». Pour ce faire, ils chauffent généralement leur cargaison dans des installations de chauffage qui jalonnent leur trajet.  Donc, durant le transit, la cargaison n’est pas chauffée ni transportée dans une remorque équipée d’un système de contrôle de la température. Le transporteur court ainsi le risque que les liquides ne restent pas suffisamment chauds pendant le transport et, même, gèlent avant leur arrivée à la station de chauffage suivante.

Une différence importante : pourquoi?

Si vous transportez un liquide très sensible à la température en hiver, vous avez absolument besoin d’une remorque équipée d’un système de contrôle de la température, surtout  si ce liquide gèle à une température supérieure à 10 degré Celsius. En revanche, si le liquide que vous transportez peut dégeler sans problème et n’est pas particulièrement dispendieux, alors, il est possible de choisir un « service de protection contre la congélation » à la place d’un service de transport avec chauffage fiable.

En hiver, les entreprises de camionnage canadiennes offrent des services de transport avec chauffage fiables

Les dirigeants des entreprises de camionnage canadiennes connaissent la rigueur et l’extrême froideur de l’hiver canadien. C’est pourquoi ils se sont donné les moyens d’y faire face et ont investi dans l’équipement nécessaire à la protection des convois de leurs clients durant cette période de l’année.

À  XTL Transport, nous sommes allés encore plus loin : nous offrons le service TEMPSOLUTION. Nos remorques sont non seulement équipées d’un système de contrôle de la température, mais elles sont également spécialement isolées pour réduire les risques de fluctuation de la température et l’influence de la température extérieure. De plus, le service TEMPSOLUTION de XTL permet d’assurer le suivi en temps réel de la température d’un convoi sur internet. Il constitue donc une excellente solution pour les expéditeurs qui ont des exigences spécifiques en matière de température durant le transit et doivent pouvoir assurer un suivi tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Ce service est idéal pour les transporteurs de produits pharmaceutiques, chimiques et alimentaires. XTL est une entreprise de camionnage canadienne capable de faire face à la rigueur de l’hiver canadien et de protéger vos convois durant la saison froide. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE SUR LES SERVICES TEMPSOLUTION DE XTL…

Meilleures pratiques en matière de transport avec contrôle de température

transport avec contrôle de températurePrécautions à prendre lors d’un transport avec contrôle de température

Lors de leur transport, les produits pharmaceutiques et les denrées destinées à la consommation humaine nécessitent d’énormes précautions en matière de contrôle de la température. Les fabricants et les distributeurs de produits chimiques doivent également veiller à transporter des produits chimiques, parfois volatiles, à une certaine température ou à les empêcher de geler. S’il n’est pas protégé de façon appropriée, un convoi sensible à la température peut être entièrement détruit et donner lieu à une plainte.

En outre, il est nécessaire de faire preuve d’un degré de prudence élevé pour éviter la détérioration et assurer la sécurité sanitaire de toute denrée destinée à la consommation humaine.

Le transport avec contrôle de température : la position du gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada a publié des lignes directrices (GUI-0069) concernant le transport des médicaments avec contrôle de température :

1. Les médicaments doivent être transportés d’une façon qui assure que ces derniers seront maintenus dans un intervalle de température acceptable, tel qu’il est défini sur l’étiquette approuvée et appuyé par des données sur la stabilité. Des écarts de températures en dehors des conditions d’entreposage précisées sur les étiquettes respectives des médicaments, pendant de brèves périodes, peuvent être acceptables, à condition que des données sur la stabilité et une justification scientifique ou technique démontrant que la qualité du produit n’est pas affectée existent.

2. Le transport comme tel et les contenants devraient être conçus pour prévenir les dommages et préserver l’intégrité et la qualité des médicaments. Par exemple, les conditions de transport des ampoules devraient limiter leur exposition aux stress physiques pour éviter le développement de microfissures.

3. Des procédures écrites d’expédition des médicaments devraient être établies. Ces procédures devraient tenir compte de la nature des médicaments, des conditions locales, des moyens de transport et de toute variation saisonnière expérimentée, et décrire toute précaution spéciale de manipulation. Ces procédures devraient être qualifiées pour assurer que des conditions appropriées sont maintenues à l’intérieur des extrêmes probables de la température ambiante et tenir compte des délais imprévus possibles pouvant survenir lors de l’envoi ou du transport (par exemple, délais aux frontières).

4. Lorsque des conditions d’entreposage contrôlées (par exemple, de température, d’humidité relative, d’exposition à la lumière, etc.) sont requises en transit, les mesures de contrôle environnemental nécessaires doivent être en place.

5. Dans un conteneur, la configuration de l’emballage, qui fournit le principal moyen de contrôle de l’environnement du médicament, devrait assurer de garder le médicament dans les limites de variation des températures acceptables.

6. Les véhicules et les conteneurs de transport frigorifiques devraient avoir des relevés de température et devraient être contrôlés s’ils représentent le principal moyen de contrôle de l’environnement. Toutefois, ceci pourrait ne pas être nécessaire si un contenant ou paquet d’expédition isotherme qualifié, un appareil de surveillance de la température approprié, sur l’emballage, ou sur des emballages choisis, des contenants de gel réfrigérant ou des moyens approuvés semblables, ou des données sur le profil de l’itinéraire sont utilisés comme principal moyen de contrôle de l’environnement.

7. Les dispositifs de surveillance de la température et de l’humidité, tels les enregistreurs de données, devraient être étalonnés à intervalles prédéterminés. Les dispositifs de surveillance à usage unique devraient être qualifiés (par exemple, par vérification de la performance des bandes indicatrices ou des unités indicatrices de congélation).

8. Les pratiques des transporteurs, y compris toutes les activités d’entreposage et/ou de transport effectuées en sous-traitance, devraient être vérifiées par un examen de la documentation. Un registre de l’examen devrait être conservé et toute divergence devrait faire l’objet d’un suivi.

9. Les véhicules et l’équipement utilisés pour distribuer, entreposer ou manipuler les médicaments devraient être appropriés à leur utilisation. Ils devraient protéger convenablement les produits afin de prévenir une exposition à des conditions qui pourraient nuire à leur stabilité et à l’intégrité de leur emballage, et devraient aussi prévenir les contaminations de toute nature.

10. Les activités de chargement (chargement et déchargement) devraient être menées de façon à préserver la qualité du produit.

Ces lignes directrices constituent de bonnes pratiques pour tous les convois avec contrôle de température. Le problème est de cerner les risques et de s’assurer de posséder une méthode pour les minimiser.

 

Quand les risques surviennent-ils?

Problèmes

Solutions

Lors du chargement/ramassage Il est primordial que la température qui prévaut à l’intérieur de la remorque avant le chargement soit adéquate pour assurer le maintien de la température requise durant le transport. Chez XTL, nous contrôlons et assurons le suivi en temps réel de toutes les remorques TempSolutions sur internet. Il nous est ainsi facile de vérifier la température lors du chargement et de réduire les risques de variation.
Durant le transit Durant le transit, de nombreux éléments peuvent affecter les unités de chauffage/réfrigération.Les pannes, la température extérieure, l’ouverture et l’endommagement des portes. Les remorques TempSolutions de XTL sont équipées d’un niveau d’isolation R élevé qui permet de minimiser les effets de la température extérieure. De plus, en cas de problème mécanique lié à l’unité de chauffage/réfrigération, le système d’isolation protège le convoi pour une période prolongée. Le système TempSolution de XTL vous offre également la possibilité d’exercer une surveillance en temps réel et vous avertit automatiquement de toute variation de température pour que vous puissiez assurer en tout temps le maintien de la température adéquate.
Durant le déchargement Lors du déchargement, il y a toujours le risque que la température de la remorque à destination ne soit pas adéquate. Or, il est primordial que la température à l’arrivée soit adéquate et que le déchargement se fasse rapidement pour éviter que le produit soit exposé à la température extérieure. Les remorques TempSolution de XTL vous permettent de contrôler facilement la température à l’arrivée, d’en assurer le suivi et d’en rendre compte. La protection adéquate de votre produit durant le transport ne pourra en aucun cas être mise en cause.
Après le transport Peu de gens tiennent compte des risques après le transport. Cependant, si un problème sanitaire se pose avec vos produits, vous devrez prouver qu’ils ont été correctement protégés durant le transport. Le système TempSolution  de XTL vous offre un excellent moyen de conserver dans vos dossiers les températures de transit. En effet, le système TempSolution de XTL contrôle et enregistre automatiquement les températures pour vous. Vous gagnez ainsi du temps. De plus, vous pouvez également obtenir des rapports détaillés concernant la température de vos convois en tout temps, ce qui vous permet de gagner du temps pour tenir les dossiers réglementaires.

Les remorques TempSolution de XTL vous aideront à adopter les meilleures pratiques en matière de transport avec contrôle de température, car :

  •  Un système de contrôle de la température équipé d’un niveau d’isolation R élevé permet de diminuer les risques de pénétration de la température extérieure.
  • La surveillance en temps réel de la température vous permet d’enregistrer constamment la température pour vous aider à remplir les exigences réglementaires et à réduire au maximum le temps nécessaire à la tenue des dossiers.
  • Une suite logicielle de rapport complète est disponible en ligne pour vous permettre de produire un rapport en tout temps. De quoi assurer votre diligence raisonnable en un clin d’œil! En ayant les données à portée de main, il vous sera aisé de mener à bien toute enquête de qualité.

Pour de plus amples informations concernant la façon dont les remorques TempSolution de XTL peuvent vous aider à mieux remplir les exigences liées au transport avec contrôle de température, visitez notre site Web ou regardez notre vidéo. Ou cliquez ici pour communiquer directement avec nous.